À la Une du Patrimoine culturel immatériel

En 2016, à l’initiative des universités de Montpellier – Paul Valéry et de Toulouse – Jean Jaurès, s’est mise en place une formation de master intitulée « Expertise ethnologique en patrimoine immatériel ». Elle constituait alors une réponse aux besoins, exprimés par les acteurs (associations, collectivités territoriales, Etats), en compétences ethnologiques pour identifier, expertiser et valoriser des façons de dire et de faire en lesquelles une communauté ou un groupe éprouve un sentiment fort d’identité, et notamment d’identité dans le temps. Ce que l’on regroupe souvent de façon commode, et pas toujours satisfaisante, sous le terme de « traditions ».

Sous la direction de Laurent-Sébastien Fournier. Paris: L’Harmattan (coll. « Ethnologie de l'Europe »), 2017, 270 pages.

La fête se déroule le premier dimanche qui suit le 10 novembre, jour de la mort de saint Léon le Grand.

6e Colloque international de l’ethnopôle Centre français du Patrimoine culturel immatériel à Vitré les 5 et 6 octobre 2017.
Manifestation incluse au programme du Festival de l’Imaginaire 2017 de la Maison des Cultures du Monde.

Dans le cadre de l’article 12 de la convention de l’Unesco de 2003, qui promeut le recensement des éléments du PCI sous forme d’inventaires systématisés, Memória Imaterial, ONG accréditée par l’Unesco (Portugal), a conçu une carte des inventaires en ligne du PCI, dont le prototype vient d’être mis en ligne. Le projet rend bien compte des multiples processus d’inventaire, qui, ces dix dernières années, ont vu le jour, la plupart publiés en ligne, pour favoriser l’accès du public.

Généré depuis Wikidata