La menuiserie-charpente en Normandie

Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Également ouverts à la création contemporaine.

Les maisons en pans de bois se rencontrent dans beaucoup de régions françaises. Dès la fin du Moyen-âge, on constate le développement massif des constructions en pans de bois, en raison des larges possibilités architecturales offertes par cette technique et de son intérêt économique.

Date de création : 1950
Nombre total de personnes actuellement occupées dans l’entreprise : 12

Secteur : Métiers liés à l’architecture
Métier : Fabricant et restaurateur de charpentes
Spécialité : Maisons en pan de bois
Type d’activité : Création / Restauration / Tradition

Nombre d’entreprises exerçant ce métier en France et leur localisation : il existe trois entreprises de la même taille et qui font plus au moins la même activité en Basse-Normandie, mais aussi beaucoup de petits ateliers spécialisés dans le pan de bois. Il reste difficile pour ce type d’entreprises, de pouvoir complètement prendre en charge un chantier.

- Dessin du pan de bois : préparation des plans de travail et organisation du travail à réaliser.

- Préparation des pans de bois en atelier : en atelier, le travail sur des parquets leur permet de tracer les épures nécessaires à leurs travaux. Il s’agit de dessins préparatoires, grandeur nature des constructions. Ces dessins sont la base sur laquelle travailler pour préparer chaque partie du pan de bois. Les différentes parties du pan de bois sont montées une première fois
en atelier, et emmenées sur le chantier.

- Montage : le pan de bois une fois monté en atelier est démonté et remonté sur le chantier. Tout est prêt quand les charpentiers arrivent sur le chantier, il faut remonter et fixer les différents morceaux avec des chevilles. Le travail est fait en collaboration aussi avec un maçon, qui réalise les parties en maçonnerie et le remplissage.

Mode d'apprentissage (diplômes, formation en entreprise...) Il n’y a pas de formation spécifique pour la réalisation de maisons en pan de bois. Les formations officielles (CAP maçon et CAP charpentier bois) en charpente permettent d’acquérir les bases du métier. Une période d’apprentissage en entreprise est indispensable pour apprendre les techniques du métier.

Pour la restauration des maisons en pans de bois, dans la phase de démontage chaque pièce est numérotée pour pouvoir, suite à la restauration en atelier, la remettre à la même place.

Bois : bois ancien, acheté ou de récupération, et bois nouveau acheté à des scieries, mais qui doit être bien sec, sinon le bois tend à se retirer en séchant et cela cause des problèmes à la structure des habitations. Le bois utilisé est généralement du bois de chêne qui vient de la région ou des régions voisines. L’utilisation des bois locaux est la plus fréquente.

- Machines fixes : machines de sciage, machines de rabotage (dégauchisseuses et raboteuses), machines de mouluration.

- Machines portatives : scies (circulaires, à ruban, tronçonneuses), raboteuses, mortaiseuses, perceuses et machines à clouage mécanique.

Construction et restauration de maisons en pan de bois.

Atelier de charpente : il s’agit d’un grand atelier où toutes les pièces des maisons en pans de bois sont préparées. Le sol est de parquet, ce qui facilite le traçage des épures. Une partie important du montage et du démontage des pans de bois est faite sur les chantiers.

Dans le cadre de la réalisation de cette fiche, nous nous situons dans l'atelier de Jean-Paul Montier, installé dans la ville Notre-Dame-d'Estrées, Département Calvados, Région Basse Normandie.

Jean Paul Montier a appris le métier de charpentier spécialisé en pan de bois en entreprise. Suite à un CAP en menuiserie, ébénisterie et charpente, il est arrivé dans l’entreprise Champion où un ancien ouvrier l’a formé, lui a appris les techniques du métier et lui a transmis la passion pour la charpente.
Les ouvriers sont généralement formés en entreprises, pendant une période d’apprentissage. Parfois ils ont déjà une formation de base en charpente, mais il n’y a pas de formations officielles aux techniques du pan de bois. Le pan de bois est quelque chose de très local qui change de région à région et les entreprises forment leurs charpentiers elles-mêmes. De chaque chantier on apprend de nouvelles choses, il faut une longue phase d’observation et d’analyse avant d’intervenir. L’entreprise accueille et forme des apprentis, mais il faut aussi que les jeunes soient passionnés par le métier, par l’histoire des styles, qu’ils aient envie de découvrir et de redécouvrir les techniques traditionnelles. Les apprentis viennent surtout de la région, mais ils accueillent aussi un compagnon par an, venant de régions différentes.

Les maisons en pans de bois se rencontrent dans beaucoup de régions françaises. Dès la fin du Moyen-âge, on constate le développement massif des constructions en pans de bois, en raison des larges possibilités architecturales offertes par cette technique et de son intérêt économique. En Normandie cette technique fut utilisée afin de combler un manque de matériaux solides comme la pierre, ainsi que par économie, le bois et la terre étant des matériaux peu onéreux et très répandus dans cette région.
Pendant les siècles, les techniques de construction en pan de bois ont fortement évolué. En Normandie, vers 1950-1960, les constructions en pan de bois représentaient encore 22% du volume bâti pour l'ensemble des maisons rurales traditionnelles. Aujourd’hui, le Pays d’Auge est l’une des régions de France où l’architecture en pan de bois est la plus dense. Ce patrimoine bâti constitue l’un des éléments les plus remarquables de l’identité augeronne.

L’entreprise Champion-Montier a été créée en janvier 2000 par Maryse Champion et Jean Paul Montier. Elle prolonge de l’entreprise Robert Champion, créée en 1950 et qui avait déjà était reprise en 1979 par Jean-Louis Champion. L’entreprise originaire Robert Champion était un petit atelier de menuiserie qui s’est ensuite développé en prenant des commandes d’entiers chantiers de restauration de pan de bois. Avant l’atelier de charpente n’existait pas et tout le travail était fait sur les chantiers.
Aujourd’hui l’entreprise est spécialisée dans la construction et la restauration des maisons en pans de bois traditionnelles de la Basse Normandie. La passion de l’entreprise est l’étude des styles et la récupération de certain styles et techniques.

- Boutique

La notoriété de l’entreprise et la qualité de son travail sont les seuls moyens utilisés pour se faire connaître auprès des clients, principalement des particuliers.

Collection des plans sur lesquels ils travaillent et des photos des travaux réalisés.

Personne(s) rencontrée(s)

- Jean Paul Montier, Codirigeant et charpentier

Localisation (région, département, municipalité)

Ville : Notre-Dame-d'Estrées
Département : Calvados
Région : Normandie

Adresse : Carrefour St Jean RN 13
Ville : Notre-Dame-d'Estrées
Code postal : 14340

Téléphone : 02 31 63 84 66
Adresse de courriel : marysechampion@wanadoo.fr

Date de la fiche d’inventaire : 12 décembre 2008
Nom de l'enquêteur ou des enquêteurs : Francesca Cominelli

N° d'inventaire DRPS : 2008_67717_INV_PCI_FRANCE_00031
Identifiant ARK : ark:/67717/nvhdhrrvswvk2w0

Généré depuis Wikidata