À la Une du Patrimoine culturel immatériel

Comment traiter l'un des grands enjeux actuels en matière de politiques publiques du patrimoine et interroger spécifiquement les relations entre le patrimoine matériel, d'une part, et les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire reconnus comme éléments du patrimoine culture, de l'autre ?

All interested academics, researchers, PhD students and practitioners are invited to submit proposals (papers or posters) in Portuguese or English. Two main approaches are preferably suggested.

Le texte de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel approuvé en 2003 par l’UNESCO définit celui-ci comme « les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel.

Le département de la Formation scientifique et technique du ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines) propose, du 3 au 5 octobre 2018, une session de formation continue consacrée aux modalités d'interaction entre le patrimoine matériel et le patrimoine culturel immatériel, intitulée : "Entre mémoire et patrimoine culturel immatériel : définitions, distinctions, applications territoriales" (stage n° 94 du catalogue DFST 2018).

 Le ministère de la Culture (département de la recherche, de l'enseignement supérieur et de la technologie) et le CNRS (Institut des sciences humaines et sociales) organisent un séminaire de recherches croisées :

In Situ. Revue des patrimoines diffuse un appel à contributions pour un prochain numéro en ligne, à paraître fin 2019 : "Patrimoine(s) gastronomique(s) : définition(s), typologies, enjeux de conservation".

Encourager la recherche ethnologique et promouvoir la connaissance du patrimoine culturel immatériel des différentes composantes de l’ensemble national (hexagone et outre-mer) est l’une des missions, au sein de la direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture, du département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique (DPRPS).

L'Ethnopôle de Salagon à Mane (Musée départemental des Alpes-de-Haute-Provence) organise, en partenariat avec l’IDEMEC (UMR 7307 CNRS et Aix-Marseille-Université) et le département du Pilotage de la recherche et de la Politique scientifique (direction générale des Patrimoines, ministère de la Culture), un stage de formation au patrimoine culturel immatériel du 2 au 6 juillet 2018, avec une inflexion particulière sur les relations entre PCI et savoirs naturalistes.

Le master « Expertise ethnologique en patrimoine immatériel » (EEPI) est une spécialisation du master d’anthropologie offerte par le département d’Anthropologie de l’université de Toulouse - Jean Jaurès. Elle se déroule sur une seule année universitaire, correspondant à la deuxième année de master.

PCILab sera présenté lors de de la journée d'étude "Amateurs et institutions. Des Académies aux plateformes numériques" organisée à l'université Paris-Nanterre (amphithéâtre du bâtiment Max-Weber), le mardi 29 mai 2018, sous la direction de Marta Severo, maître de conférences (EA Dicen-idf) et de Fernando Filipponi, historien de l'art, dans le cadre du projet Wikipatrimoine, soutenu par le LabEx Les Passés dans le Présent, la COMUE Université Paris-Lumière et la direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture

Généré depuis Wikidata